L’Emoi Photographique 2014


    -L’Emoi Photographique 2014 se propose de monter 16 expositions sur le thème du portrait dans la ville d’Angoulême.

    .Le Musée municipale va accueillir M. Denis Dailleux, photographe de l’agence de presse Vu qui est représenté par la galerie Camera Obscura de Paris. Il a mené un travail a long terme sur l’Egypte avec une délicatesse dans le portrait réhaussée par l’utilisation particulière des procédés couleurs argentiques ainsi que son travail sur le Ghana.

    . Le théâtre va être occupé par le photographe Thomas Devaux dont la particularité est une transformation de l’image de la prise de vue pour réaliser une image imaginée.

    . Laura Serani, directrice artistique des Rencontres de Bamako prendra ses quartiers à l’Hôtel Saint Simon pour une Afrique contemporaine.

    .L’espace Franquin sera réservé aux jeunes photographes, écoles ou professionnel en devenir.

    .L’Abbaye de la Couronne abritera une rétrospective du travail de portrait de M. Lucien Clergue, président de l’Académie des Beaux-Arts de France, et sera l’occasion de célébrer les 80 ans de notre premier photographe à être devenu un Immortel. Avec Malick Sidibé les sages des deux continents seront sous le même toit
   
    .La ville de Soyaux , accueillera un travail de la classe d’Arts-Appliquées des apprentis du Lycée professionnel de l’automobile Jean-Albert Grégoire sur le thème : « Art et Métiers : le portrait revisité »

    . L’intervention que l’association réalise dans le quartier de Basseau devrait  pouvoir être intégré à la programmation.


    -Le cycle de conférence nous permettra de dialoguer avec Denis Dailleux sur l’utilité de l’image de témoignage; avec Lucien Clergue sur la place que son action a permis à la photographie de prendre dans le milieu artistique français; avec Steven Lumière Moussala et Peggy Calvez-Allaire nous pourrons échanger sur la photographie en tant qu’outil dans la défense de l’identité culturelle et sociologique et Mme Laura Sérani présentera la richesse de l’échange et de la recherche des pratiques émergentes de la photographie africaine.


    -Les stages de prise de vue au collodion humide permettront d’amener un public de passionné sur notre territoire. Ce procédé, peu utilisé car appartenant aux procédés photographiques anciens, est riche de manipulations en devenir. Les stages regrouperont des pratiquants avertis ou tentés par l’expérience d’une nouvelle pratique chimique et artistique.


Le Caire / Ghana

Denis DAILLEUX

EXPOSITION AU MUSÉE MUNICIPAL D'ANGOULÊME

Denis DAILLEUX est français, né à Angers mais il partage sa vie entre la France et le Caire où il vit, et l’Afrique pourrait-on presque dire.

L’appareil photographique est un outil pour approcher les gens qu’il désire rencontrer, après un regard ou quelques mots, une complicité qui s’installe et un partage.

1944, 30 normands témoignent

Jean-Michel LELIGNY

EXPOSITION AU MUSÉE MUNICIPAL D'ANGOULÊME

Jean-Michel LELIGNY est un photographe en recherche de sens et qui le trouve. Son travail de mémoire est une connivence entre deux images et deux personnes pour dire et ne pas oublier. Il associe au visage un élément porteur de souvenirs et de références à une population, à la population française.

Mectoub

Scarlett COTEN

EXPOSITION A L'HÔTEL SAINT SIMON

"Mectoub" interroge la notion d’identité, dans les sociétés arabes, où la question de la liberté individuelle, celle du genre, de la sexualité, font partie des revendications à l'origine des mutations politiques, économiques et sociales que connaissent actuellement ces pays.

Héritage

Marie HUDELOT

EXPOSITION A L'HÔTEL SAINT SIMON

Marie Hudelot a réalisé cette série de photographies argentiques dans une volonté de construire un ensemble de portraits symboliques en s’inspirant des différents attributs de son
héritage familial partagé entre orient et occident, plus précisément entre France et Algérie.

Rien qu'un geste

Didier De NAYER

EXPOSITION A L'HÔTEL SAINT SIMON

Pousser le public à s’interroger, à entrer dans l ’ image pour en comprendre le sens. Les lignes, les formes, les lumières, les traces de présence humaine lui fournissent une base pour imaginer le reste... Ou se perdre... Et dériver dans les territoires de l’étrange.

Lune Noire

Lise DUA

EXPOSITION A L'ÉSPACE FRANQUIN

Lise Dua ne cherche pas à révéler la personnalité du modèle mais s’attache au contraire à sauvegarder l’énigme de sa présence.

Attrition

Thomas DEVAUX

EXPOSITION AU THÉÂTRE D'ANGOULÊME

Pousser le public à s’interroger, à entrer dans l ’ image pour en comprendre le sens. Les lignes, les formes, les lumières, les traces de présence humaine lui fournissent une base pour imaginer le reste... Ou se perdre... Et dériver dans les territoires de l’étrange.