Chassary & Belarbi

 

CHASSARY&BELARBI
HUIS-CLOS

Le Huis-Clos inscrit les personnages dans les rituels et les coutumes familiales. Notre approche photographique souligne le lien que chacun entretient avec les lieux qu’il occupe et les objets qu’il possède. Les personnes photographiées reproduisent des gestes transmis, propres à une intimité naturaliste dans un contexte de mise en scène. En référence à la mode, l’installation textile sublime l’attachement des personnages aux gestes usuels quotidiennement répétés. Volontairement contextualisés dans des scènes de vie et au centre de chacune des photographies, les étoffes aux lignes inattendues deviennent de nouveaux objets de mise en scène.
CHASSARY&BELARBI


BIOGRAPHIE

Chassary&Belarbi forment un duo d'artistes photographes depuis 2009. Amélie âgée de 33 ans, est photographe. Diplômée de l'Esag Penninghen, elle complète sa formation dans un studio photo. Lucie âgée de 29 ans, est plasticienne. Autodidacte, elle suit des études de psychologie, puis s'en détourne pour être costumière. Suite à leur rencontre, elles ont le désir commun de partager une aventure artistique.

En duo, elles réalisent deux séries, la première Huis-Clos; où elles proposent une vision des us et coutumes de notre société contemporaine et la deuxième Résonance; où elles questionnent les métamorphoses du visible. Pour mettre en forme les mises en scène inventées, elles utilisent du textile autant que de la peinture et photographient à l'argentique.

À partir de 2010, leurs photographies sont exposées dans de nombreux festivals; Circulation(s), ManifestO, Boutographies, Mois de la photo OFF et sont remarquées par la presse; Images, TGV magazine, 20 minutes, Le temps, Réponses Photo. Soutenues par le label HPRG, elles créent pour la réouverture de l’hôtel du Panthéon, cinq photographies illustrant la relation de George Sand et Alfred de Musset.

Chassary&Belarbi travaillent avec la galerie Rauchfeld pour préparer des Arts Fairs aux États-Unis et présentent leur première exposition personnelle en février 2014 à Paris. Puis, présentent la série Huis-Clos et des volumes textiles au Centre d'art de Fillé dans le cadre du festival Les Photographiques du Mans et simultanément leurs deux séries au Théâtre de la ville de Courbevoie. En juin, elles sont invitées à réaliser leur première oeuvre de Land-Art, alliant installation textile et photographie dans un des jardins remarquables de Cahors dans le cadre du festival Juin Jardin Festival. Et pour la 8ème édition du prix PHPA, Alain Bisotti leurs confits la carte blanche qui vient d’être dévoilée en septembre dernier à la galerie Esther Woerdehoff.

Plan d'accès aux expositions