Fabrice Monteiro

Les rêves rendent compte de rendez-vous insoupçonnés. Ici, les
formes sont des personnages issus de cieux multiples et disséminés
dans la ville de rencontres qu'est Dakar. Cendrillon tend une baguette
à Kouss-le-Nain qui ira donner à profusion la fortune. Aladin,

venu
d'Orient, illumine la lanterne de Mamy Wata crevant la poche des eaux
de mille ruisseaux mystérieux. Surgies soudain, voici lancées dans la
géographie de l'urbain les figures de Leuk Daour rejoignant sa
deuxième épouse à l'extrême sud de la cité des hommes. Mais aussi,
par la grâce de l'hospitalité et par la magie de l'imaginaire,
arrivent dans notre périple tous les autres: belle au bois dormant, baron samedi, petit chaperon rouge, croque-mitaine....
Qu'avons-nous fait finalement? Juste
parer le conte d'habits neufs, narrer par l'étoffe et par l'esprit une
présence au monde merveilleux de l'innocence qui crée
--
Oumar NDAO

Plan d'accès aux expositions