Programme 2017

JL Aubert

                                                      JL AUBERT

            « Dans les bois incertains »

Pendant cinq jours la tempête de poussière rougit la lune. Ça devint monotone. Puis, le sixième jour, la lune fut rose et retrouva sa nouveauté. Le septième elle disparut … mais il est désormais évident qu’il ne se passera rien.
D’après les lettres à Essenine de Jim Harrison
JL—Aubert réalise des empreintes numériques de fleurs, d’objets et de trouvailles improbables. Il y donne à voir un univers singulier illustré par des images qui creusent le sujet en tons colorés, matières, assemblages et jeux de miroirs. Ce regard ludique et parfois dérangeant sur la nature, rend manifeste la fragilité de toute forme de vie et la beauté qui en émane.
Vers une nouvelle écriture photographique
Comme la scannographie, la photographie-mobile invente une manière peu orthodoxe de révéler le monde. Le smartphone devient l’outil idéal pour la saisie discrète, la retouche immédiate et la diffusion instantanée des images. S’il désacralise l’acte photographique traditionnel par son approche « photo povera », le smartphone offre aux artistes un nouveau language, expérimental, décomplexé et extrêmement créatif.
Ce travail n’a jamais été exposé.
http://www.jl-aubert.com